Origine et Histoire

Origine et Histoire

Le Kombucha est une boisson millénaire âgée de plus de 2000 ans. Originaire de Mongolie, le Kombucha est traditionnellement préparé en Russie et en Chine. Son appellation viendrait du Japon, vers l’an 415, lorsqu’un médecin coréen appelé « Kombu » traita les problèmes de digestion de l’empereur japonais Inkyo avec ce thé. Ainsi, la boisson prit le nom de « kombu », associé à «cha », qui signifie « thé » en japonais. À partir des années 1970, le Kombucha et les boissons fermentées en général ont connu un regain d’intérêt auprès d’un public averti.

Aujourd’hui, cette boisson ancestrale remporte un franc succès auprès de personnes qui veulent se faire plaisir tout en préservant leur santé.


Le Kombucha

C’est un thé fermenté, légèrement acidulé, très rafraîchissant et naturellement pétillant. La « magie » du Kombucha résulte de la fermentation, c’est-à-dire du travail entre des levures et de bonnes bactéries (saprophytes). Le sucre sert de carburant à cette transformation totalement naturelle, qui permet le développement de micro-nutriments bons pour l’organisme (enzymes, acides aminés et probiotiques notamment), tout en préservant de nombreuses vitamines (B et C principalement).

C’est donc le fruit d’un travail parfaitement coordonné entre levures et micro-organismes qui confère au Kombucha ses caractéristiques uniques et ses vertus tant appréciées.Le kombucha est au thé ce que le vin est au raisin, ce que le cidre est aux pommes, l’alcool en moins.